Jusqu’à ce qu’ils soient tous libres

La marche pour la fermeture des abattoirs 2017 aura également lieu à Paris le 10 Juin organisée par L214, veille du 1er tour des élections législatives, mais aussi à Londres, Ottawa, Vancouver, Munich, Manchester, Helsinki, Mannheim, Dortmund, Hannovre, Buenos Aires, Braunschweig, Berlin, Kyoto, Tokyo, Biefield, Toronto, Los Angeles, Cassel et Bruxelles.

Le changement de société que nous portons et que nous obtiendrons : faire table rase des violences passées, et reconstruire, en bien + beau. Comme les abattoirs derrière moi ont été détruits – malheureusement pour l’instant pour les reléguer loin des regards – alors qu’il y a tout juste quelques décennies, le massacre avait lieu ici en pleine ville dans l’odeur de mort et de terreur caractéristique de Tous les abattoirs, quand s’écoulait dans la Garonne le sang de leurs victimes innocentes.

«Si la souffrance était visible, la Terre ne serait pas une planète bleue mais rouge. Rouge de sang, rouge et de honte ou de colère, rouge de la violence déchaînée sur elle, contre elle. Tuer, exploiter, terroriser, massacrer, détruire : voilà ce qui s’accomplit chaque jour, voilà ce que l’Histoire rapporte, voilà ce que la tradition même autorise tandis que la conscience, assoupie, se tait. » a dit Gérard Charollois dans son livre dédié à une autre atrocité, rurale : la chasse.

Cela dit le mouvement avance, et vite. Il est mondial, nous sommes partout. Parce qu’Ils sont partout à mourir dans le silence assourdissant de l’ « humanité carnivore » dont parle Florence Burgat dans son dernier livre : notre honte collective, celle que nous devons, aussi pour notre propre dignité, ramener à son humilité, à sa raison, à sa compassion, à sa pulsion d’entraide et de Justice, à son monde de douceur et d’innocence, bref à son ANIMALITÉ. Celle qui fait ce que nous sommes réunis ici aujourd’hui.
Si tout avance, pour Eux rien n’a encore changé.

Et à ce moment de l’Histoire où nous sommes, où la machine de justice s’emballe, – 1ere condamnation pour actes de cruauté en abattoir, il y a qq mois grâce à L214 pour l’abattoir du Vigan – c’est justement le moment de redoubler d’efforts ; il est temps d’appuyer sur l’accélérateur de la justice sociale, sociétale, politique. Oui la question animale est une question politique. Elle n’est pas et n’a jamais été une question ni de choix ni de goût personnel.

« (…) et sans doute faudra-t-il aussi proclamer comme une règle pour toujours, comme une preuve de notre amélioration collective, la règle que les animaux ne sont pas des choses. » : ces paroles ont été prononcées le 18 mars dernier place de la république à Paris, par l’un des principaux candidats à l’élection présidentielle française, Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, devant 130 000 personnes. Aurait-on pu imaginer cela il y a 5 ans ? Non. Ce sont des paroles historiques, d’ailleurs réitérées dans plusieurs autres meeting et interventions médiatiques.

Ce n’est pas « une cause », une question parmi d’autres, c’est une question primordiale, centrale et urgente. NOUS, sommes libres. Eux n’ont pas le temps de notre liberté. Les clés de leurs chaînes sont notre liberté d’action et de parole. Leurs cris de désespoir sont notre volonté et notre détermination. Si nous pouvons agir, alors nous le devons.
Nous n’avons pas le temps d’attendre parce qu’ils n’ont pas le temps de vivre.

Abolissons la liberté de tuer pour le plaisir, pour l’habitude, pour la tradition, pour les intérêts des lobbies : FERMONS tous LES ABATTOIRS.

Carole Mare, Toulouse, Musée des Abattoirs, 27 mai 2017, 6ème Marche pour la Fermeture des Abattoirs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s