Permis de tuer

La chasse en France : 30 millions d’animaux assassinés par saison de chasse. 35 humains tués par balles en moyenne, par saison de chasse. Et des 100taines de blessés. → source : oncfs + presse → donc : une toute petite partie de la réalité des faits. + Des tonnes de plomb déversées dans la nature. Sur les 30 millions d’animaux assassinés : 15 millions issus de lâchés → d’élevages puis lâchés dans la nature par les chasseurs eux-même, pourquoi parce que pas assez d’animaux à tirer à leur goût → on comprendra facilement que l’argument de la « régulation » (…) est assez moyennent recevable.

Dans les chiffres, répertoriés par Pierre Athahaze dans Le livre noir de la chasse, ne sont pas comptabilisés les animaux assassinés à quelques mètres du lieu de lâché, c’est-à-dire, la majorité. Il faut savoir, qu’il y a quand même quelques particularités non négligeables pour la France → Gérard Charollois a sous-titré son livre : « la mort-loisir ,un mal français » : dans les pays européens, on a entre 5 et 30 espèces classées « nuisibles », en France on en a : 90. (cas des oiseaux, migrateurs, tués en France et protégés ailleurs) période de chasse , de 2 à 5 mois, en France, c’est 7 mois et ½ pour le « gros gibier », mais toute espèces confondues, on atteint les 11 mois. → toute l’année. (+ braconnage : jamais sanctionné) Les méthodes de chasse : en France on a une diversité qui est très impressionnante ; avec des techniques de chasse, qui sont inconcevables aujourd’hui au XXI s, partout ailleurs, mais qui sont encore autorisées en France ; pour en citer juste quelques-unes : le piégeage (tout et n’importe quoi /n’importe qui qui va se prendre dedans et agoniser de façon très lente), y compris à la glu -coller les pattes des petits oiseaux , les laissant mourir de faim et de soif, la déterrage (aller chercher pour le massacrer un renard ou un blaireau directement dans son trou), ou encore une pratique pourtant abolie dans son pays d’origine, l’Angleterre, à savoir : la chasse à courre : se déguiser comme dans l’ancien temps, être à cheval et poursuivre un animal jusqu’à son épuisement et l’achever à l’arme blanche.

Comment ça se fait qu’on a pu en arriver là ? → en France on a système d’associations de chasse obligatoire dans TOUTES LES COMMUNES : les ACCA. depuis quand ? Ça date d’un certain 28 juin 1941, ça a été instauré par un certain maréchal Pétain → ce système qui favorise très largement la propagation et le maintien de cette abomination qu’est la chasse date du régime de Vichy. (pas vraiment un hasard, → corrida en Espagne démocratisée sous Franco).
Grâce à ce système d’associations par le jeu d’élections, de pressions politiques et de diverses magouilles, on a finalement à la tête d’un très grand nombre de communes des gens qui sont, soit chasseurs, soit suffisamment corruptibles pour tout céder aux chasseurs.

et à partir de là, c’est ensuite la même chose pour les élections des préfets, et des sous-préfets, et ça sera aussi la même à la tête de l’État. (toute couleur politique confondue : aucune différence ; même si m. Sarkozy a fait un nombre de cadeaux aux chasseurs considérable, auj. Gouvernement dit de gauche, m. Hollande a déjà reçu les chasseurs à l’Elysée, une ministre de l’écologie qui autorise le massacre d’espèces protégées, loups, bouquetins, etc, on est pas mal non plus) ; => un lien très très amical en les chasseurs et les dirigeants : une constante quelque soit la couleur politique.
À l’exception des écologistes, mais qui en sont encore à minimiser le problème, qui comme certaines associations de protection animale, proposent des interdictions de chasse LE DIMANCHE, ou des méthodes de chasse moins cruelle.
Mieux que rien je suis d’accord mais ça pose quand même un sérieux problème à savoir DE QUOI on parle quand on parle de chasse.

G. Charollois : « Beaucoup d’opposants luttent non contre la chasse en soi mais contre les abus de la chasse, particulièrement criants, il est vrai, dans notre pays. Ils souhaitent limiter le nombre d’espèces chassables, les moyens, sans remettre en cause le principe de la chasse-loisir, qui serait seulement exercée de façon excessive.
Or c’est bien du principe même de cette chasse qu’il s’agit ici. Il est des pratiques qui ne se réforment pas mais qui s’abolissent. On n’imagine pas qu’on aurait pu lutter contre les abus de l’esclavage ou de la torture, réformer l’esclavage en allongeant la longueur des chaînes ou en instituant un jour de liberté par semaine, la peine de mort en limitant le nombre des condamnés, la torture en abrégeant les supplices. L’inadmissible n’est pas aménageable, on l’admet ou on le rejette. La chasse, pour les animaux, c’est à la fois la torture, l’esclavage et la peine de mort. »

La Fédération Nationale de Chasse reçue à l’Élysée très régulièrement, et comme la FNSEA, ils demandent, ils obtiennent. Il faut savoir qu’évidemment les associations de défense animale ne sont évidemment JAMAIS reçues par le gouvernement. (exemple donné par Charollois : lettre de 40 requêtes, réponse rapide, et toutes acceptées).

Le CESE (conseil économique, social et environnemental), une section protection de la nature → on y trouve qui ? Des gens de la FNC…… Une propagande d’État, soutenue d’ailleurs par la presse locale, avec des articles répugnants de promotion dans certains journaux locaux, que je ne ferai pas l’honneur de citer. Personne ne chasse en France pour se nourrir. Traque et massacrer de diverses manières des individus sensibles, conscients, vulnérables et sans défenses, dans leur propre territoire, ça n’est pas un loisir. Et encore moins une nécessité.

Citation Charollois p. 12 : « Si la souffrance était visible, la Terre ne serait pas une planète bleue mais rouge. Rouge de sang, rouge de honte ou de colère, rouge de la violence déchaînée sur elle, contre elle.Tuer, exploiter, terroriser, massacrer, détruire, voilà ce qui s’accomplit chaque jour, voilà ce que l’Histoire rapporte, voilà même ce que la tradition autorise, tandis que la conscience, assoupie, se tait. (…) le lobby impose sa loi ou son fantasme à une classe politique toute acquise au clientélisme, prête au conformisme et à l’abdication. À la question éthique et écologique, s’ajoute donc une question politique. La chasse nous rappelle que la Terre est malade de l’homme. »

A cette ineptie qu’est la chasse, il faut rajouter Les victimes humaines : depuis le début de la saison de chasse : moins d’un mois, on en compte déjà toutes les semaines, plusieurs fois par semaine. La semaine dernière, un jeune homme de 20 ans , qui a été assassinée par un chasseur, en Isére, sur une PISTE de randonnée. Comme lui on en des 10zaine et des dizaine chaque années, + des 100taines de blessés, certains l’ont été dans leur maison, ou au volant de leur voiture, et tous ces MEURTRES sont restés impunis, les chasseurs coupables ne sont jamais condamnés, et même jamais JUGéS !! et cela sans compter les animaux domestiques, chiens, chats, morts eux aussi sous les balles de ces psychopathes, de ces fous furieux en liberté qu’on appelle « chasseurs »

Il n’y a pas de « régulation » ni de « prélèvement », il y a un défouloir, meurtrier, une perversion SADIQUE, et UNIQUEMENT cela. Quand je parle de « perversion sadique », en l’occurrence, ça n’est pas une insulte, c’est un qualificatif, une dénomination.

La chasse a en effet ceci de particulier, dans l’ampleur des sévices perpétrés sur les animaux, de ne rapporter aucun argent, à l’exception des cotisations de chasse, mais qui sont très vite réinvesties dans la propagande où on fait passer les chasseurs pour des écologistes, connaisseurs et amoureux de la nature. : auprès des communes : sorti récemment une revue, d’une 20taien de pages, en couleur, où on voit des chasseurs assis, contemplant la nature, de magnifiques photos de chevreuils gambadant dans la nature, à aucun moment on ne voit un fusil ni un animal tué, donc c’est absolument grotesque, mais ça marche ! Ça marche puisque quand on parle de chasse on nous rétorque régulièrement « régulation ». – des opérations de mensonge et de propagande auprès des jeunes (parce qu’ils commencent quand même à sentir que les psychopathes qui vont à la chasse sont une population largement vieillissante), y compris dans les écoles. Voilà ce que certains instituteurs acceptent dans leurs établissement comme enseignement pédagogique : la violence et le meurtre. Comment ça se fait que personne ne réagisse ????

La question au niveau politique et société, de permettre ça dans une société dite civilisée, elle n’est pas 2ndaire, loin de là. Que des gens, dérangés psychologiquement, soient en liberté et ne soient pas pris en charge médicalement, c’est une chose, mais le fait que ces personnes puissent LÉGALEMENT détenir une arme et exercer leurs pulsions violentes et meurtrières dans l’espace PUBLIC, et que leurs actes de cruauté soient LÉGAUX, ça c’est extrêmement grave, c’est le signe (un de plus) d’une société profondément malade, ça c’est urgent que ça change, que ça cesse, et OUI c’est une question PRIORITAIRE dans notre société, évidemment pour les victimes innocentes assassinées sur leur territoire mais aussi, pour la dignité humaine de ceux qui autorisent de tels actes. Dans le canton de Genève la chasse est interdite depuis 40 ans, pays avec un écosystème relativement similaire au nôtre, ils ne sont pas vraiment envahi par la faune sauvage, les sangliers n’ont pas encore pris le pouvoir. Au Bhoutan non plus, où la chasse est également illégale ainsi que la pêche. La question animale est une question politique.

Autoriser de tels actes de barbarie perpétrés contre les + faibles et les + vulnérables d’entre nous, actes de de cruauté LÉGAUX, orchestrés par le gouvernement , est indigne d’une société dite civilisée et comme l’a très bien dit J-L Mélenchon lors de son meeting ici même à Toulouse « le martyre de la population animale endurcit et prépare les cœurs à l’abomination. »
Il faut s’organiser sérieusement, rapidement, car ce n’est pas vivable, ni pour Eux (pour les victimes), ni pour nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s